LE DREADNAUGHT II DE THETA DIGITAL
EST UN AMPLIFICATEUR SANS CONTRE-REACTION, DIFFERENTIEL ET TOTALEMENT SYMETRIQUE.
C’EST UN AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE
PUREMENT AUDIOPHILE CONFIGURABLE
DE 2 A 10 CANAUX.

 


Les modules d’amplification peuvent être installés facilement à tous moments, chaque module étant une unité « plug and play » séparée. Le Dreadnaught II peut initialement fonctionner comme un amplificateur stéréo puis évoluer vers cinq canaux mono haute puissance. Installez un module stéréo dans un ou plusieurs des cinq emplacements du Dreadnaught II et vous pourrez obtenir un amplificateur totalisant jusqu’à dix canaux.
Le Dreadnaught II constitue un véritable tour de force de conception, de fabrication et de restitution musicale.


Pourquoi Le Dreadnaught ?

Theta s’est toujours concentré sur le traitement des signaux digitaux, repoussant toujours plus loin les limites afin de délivrer le signal analogique le plus précis possible. Nous avions jusque là laisser l’amplification aux autres fabricants. Les plus talentueux d’entre eux ont produit des amplificateurs 2 canaux d’exception qui ont permis de ramener la musique à la vie.

L’émergence du Home cinéma a justifé la naissance d’une nouvelle catégorie d’amplificateurs. La majorité des amplificateurs utilisés pour le Home cinéma est produite par des fabricants ne réalisant pas d’amplificateur à visée musicale. Pour reproduire de la musique, ces amplis se révèlent largement insuffisants car la qualité sonore n’a tout simplement jamais été prise en compte lors de la conception de ces produits.
Aujourd’hui, quelques fabricants « High End » proposent des amplificateurs multicanaux plus performants que ceux dont disposent les constructeurs home cinéma. Mais en comparaison avec les modèles « haut de gamme » stéréo de ces mêmes fabricants, leurs amplificateurs multicanaux se montrent ternes et blafards. Il est tentant de remarquer qu’il exister une inimitié naturelle entre « qualité » et « quantité ». Certes, les amplificateurs multicanaux sont conçus en considération de leur prix de revient, mais nous sommes conscients de l’économie réalisée en combinant plusieurs canaux sur un même châssis. Un amplificateur multicanal de bonne conception doit fournir une qualité supérieure pour chaque canal.

Nous avons ressenti une demande pour des amplificateurs multicanaux prenant sérieusement en compte la performance musicale, c’est pourquoi le Dreadnaught n’est pas un compromis ni une sous version d’un ampli stéréo préexistant. Le Dreadnaught est conçu pour conjuguer performances et flexibilité, en réponse à une demande qui n’avait jusque là jamais été formulée.


Puissance

Les amplificateurs Home Cinéma sont généralement à la limite de fournir la puissance suffisante. Des haut-parleurs privés de puissance ne peuvent évidemment pas fonctionner au maximum de leur capacité. De même, un amplificateur poussé à ses limites produit des distorsions difficilement supportables. Un amplificateur d’une puissance inadaptée peut, après une soirée de distraction, vous laisser avec un sentiment de fatigue et de tension nerveuse !
Chaque canal du Dreadnaught offre une puissance de 225 Watts sous 8 Ohms, 450 en 4 Ohms et encore plus vers 2 Ohms. Votre Dreadnaught peut être un ampli stéréo de référence et évoluer jusqu’à cinq canaux identiques. Les modules stéréo peuvent être utilisés à la place de chacun des cinq modules mono, chacun comprenant deux canaux moins puissants que les modules mono, mais ayant exactement la même topologie de circuits électroniques.

Modularité :
Nous avons quelque peu empreinté le concept du Dreadnaught à celui des contrôleurs Casablanca et Casanova, les configurations modulables offrant une flexibilité totale. La qualité d’un Dreadnaught ne décroît pas avec l’ajout de canaux supplémentaires, et vous n’êtes pas contraint de tout acquérir dès le départ car l’architecture « ouverte » Theta vous permet d’adapter la configuration de votre système au plus près de vos besoins.


Zéro « Feedback ou Contre-Réaction »

Qu’est ce que la “ Contre-Réaction ” ? Comme un serpent qui se mord la queue, une boucle de contre-réaction négative renvoie certains de ses signaux de sortie vers son entrée. Afin d’éliminer les erreurs survenues lors de la phase d’amplification, un signal de compensation est adressé à l’entrée. Bien entendu, cette correction appelée « contre-réaction globale » ne peut être mise en place instantanément et un décalage temporel s’en suit.

Une petite quantité de contre-réaction appelée « contre-réaction locale », introduite à l’intérieur d’un étage de gain « simple étage », participe à la stabilité du circuit sans décalage temporel. Le délai est minuscule dans le cas d’une boucle de contre-réaction locale et presque tous les circuits analogiques reposent sur ce type de contre-réaction bénigne.
Cependant, appliqué à la totalité de la chaîne d’amplification, comprenant souvent plusieurs étages de gain, le délai devient un problème significatif. L’enveloppe devient trop grosse et cela conduit à de sérieuses rotations de phase et une inter modulation entre le signal et sa résultante d’erreurs.

Ce fantastique et complexe schéma de distorsions n’est pas mesurable par les méthodes conventionnelles et n’est absolument pas corrigible. Le Dreadnaught II n’utilise aucun de ces deux types de contre-réaction négative globale vous garantissant la plus stricte fidélité.


Symétrique Différentiel à tous les étages

Qu’est ce que cela signifie ?

En résumé, chaque module d’amplification incorpore deux lignes de circuits identiques pour chaque canal. Le signal de chacun des canaux suit donc deux chemins symétriques. Les signaux équilibrés arrivant à l’ampli sont gardés intacts. Les signaux single-ended sont équilibrés (symétrisés) dès le premier étage de gain.

Ensuite le signal est cloné en phase inverse et empreinte un chemin symétrique identique à celui de son original (les deux signaux de l’ampli actionnent le haut-parleur en mode push-pull). Alors que des discontinuités apparaissent au cours du chemin d’amplification, elles sont purement et simplement éliminées au moyen d’un circuit « Symétrique Différentiel ». En effet, puisqu’à l’origine les signaux + et – étaient strictement identiques, tout ce qui n’est pas exactement identique entre les deux signaux à la fin du circuit est éliminé afin de retrouver l’intégrité du signal d’origine, mais amplifié.

Cette technique sans compromis est rarement utilisée car elle nécessite environ deux fois de composants que l’amplification conventionnelle « simple voie ». La plupart des fabricants n’assurent simplement pas ce travail rigoureux, et pour cause... Croyez bien que s’il existait une manière plus simple d’obtenir des résultats sonores d’une équivalente pureté nous nous dispenserions de multiplier par deux la dépense en composants de haute qualité.


Caractéristiques et contrôles

Le mode veille du Dreadnaught II enclenche la sourdine et réduit les courants de tous les canaux au minimum pour les garder à température.
Un second bouton sélectionne les canaux stéréo ou surround (Chaque module de puissance possède un sélecteur vous permettant de le dédier aux 2 enceintes principales ou bien aux autres enceintes surround) afin d’activer ou désactiver les haut-parleurs d’effets. L’énergie de l’alimentation est alors dédiée uniquement aux modules de puissance reliés aux enceintes stéréo.

Ces deux commandes peuvent également être activées via les jacks de télécommande connectables à un appareil de contrôle comme le Casablanca, le Casanova ou encore le Generation VIII. Une connectique RS 232 optionnelle permet aussi, reliée à un ordinateur ou autre appareil de contrôle domotique, d’activer les fonctions de l’amplificateur mais aussi de « monitorer » le statut du Dreadnaught : capteurs de surchauffe, nombre de canaux présents, état des fusibles et mode de fonctionnement.

Chaque module de puissance possède deux LED discrètes indiquant l’état du fusible et la surchauffe.


Stabilité et Fiabilité

Nous avons conçu le Dreadnaught II selon les standards de qualité les plus élevés, ceux que vous attendez d’une marque comme Theta Digital. Notre design offre aux circuits une stabilité inhérente renforcée par un choix de composant modernes, robustes et éprouvés. Les qualités qui font du Dreadnaught un amplificateur de grande classe participent naturellement à sa fiabilité dans le temps.


LE DREADNAUGHT II - SPECIFICATIONS TECHNIQUES :
ENTREE : Audio Analogique
1 Single-ended (RCA) par canal sur chaque module.
1 Balanced (XLR) par canal sur chaque module.
Impédance d’entrée :
50 Kohms. Single-Ended ou Symétrique, chaque phase, tous modules.
Sensibilité d’entrée : Module Mono:
(Single-ended) 2.18V RMS pour 225W sous 8 ohms.
(Symétrique) 1.09V RMS pour 225W sous 8 ohms.
Module Stéréo:
(Single-ended) 1.5V RMS pour 100W sous 8 ohms.
(Symétrique) 0.75V RMS pour 100W sous 8 ohms.
Gain : Module Mono: (Single-Ended) 26dB (20x).
(Symétrique) 32dB (40x).
Module Stéréo: (Single-Ended) 25.5dB (19x).
(Symétrique) 31.5dB (38x).
Polarité :

(Single-ended) Sans inversion de phase.
(Symétrique) Pin-2 = Positif, Pin-3 = Négatif pour sortie phase non inversée.

SORTIES : Audio Analogique
1 sortie équilibrée (Symétrique XLR) par canal.
I/O RS232 : 1 DB9 et 1 connecteur RJ45.
Modes/Sécurités : Stand-by, Stéréo et Surround. Les canaux peuvent être individuellement assignés à chacun des Busses.
Puissance de Sortie : Module Mono:
(8 ohms un canal activé) 225 W (donnée)
270 W (réelle)
(8 ohms cinq canaux activés) 225 W (donnée)
245 W (réelle)
(4 ohms un canal activé) 450 W (donnée)
475 W (réelle)
Module Stéréo:
(8 ohms un à dix canaux activés) 100W (donnée)
115W (réelle)
(4 ohms un canal activé) 200W (donnée)
210W (réelle)
Réponse en Fréquences : (-3dB à pleine puissance) 0.3Hz - 250 kHz.
THD+Bruit : Module Mono: <1%
Module Stéréo: <1.25% (deux canaux en service à 100W sous 8 ohms).
Rapport Signal Bruit : non pondéré >100dB
DIVERS
Puissance nécessaire : 117 VAC, 18 ampères, 230 VAC, 9 ampères; 50-60 Hz, 20 ampères à pleine puissance sur tous les canaux
Puissance consommée :
Nbre de
modules
1 canal
Nbre de modules
2 canaux
Nombre
Total
de canaux
STANDBY MAR CHE
Tous canaux puissance nom en 8 ohms
2   2 75W 125W 750W
3   3 100W 175W 1020W
4   4 125W 225W 1230W
5   5 150W 275W 1440W
  2 4 90W 145W 860W
  3 6 120W 205W 1275W
  4 8 150W 265W 1690W
  5 10 180W 325W 2080W
1 1 3 85W 135W 805W
1 2 5 115W 195W 1210W
1 3 7 145W 255W 1615W
1 4 9 175W 315W 2020W
2 1 4 105W 185W 1155W
2 2 6 135W 245W 1560W
2 3 8 165W 305W 1965W
3 1 5 130W 235W 1425W
3 2 7 160W 295W 1830W
4 1 6 155W 285W 1635W
Trigger d’entrée : 5-12 VDC Pulse entre 1 et 500mS. Jacks Mono 3.5mm.
Dimensions :
Largeur 448 x Hauteur 214 x Profondeur 597 mm
Poids : Appareil seul : 44.5 Kg
Emballé : 50.4 Kg
Temp Maximale : Interne : 80°C
Pièce : 50°C

 

Bancs d’essai :

Banc d'essai - Haute Fidélité - 2005 >>>

Tom Norton Stereophile Guide to Home Theater : « Recommended Component »
“Sur des bandes son de DVD le Theta est impossible à prendre en défaut… aucun détail ne semble négligé et aucun autre exagéré. Le son est à la fois dynamique et confortable. Les instruments et les voix ont une chaleur naturelle dans le haut grave et une présence naturelle dans le medium. L’aigu du Dreadnaught II est détaillé et convaincant…Je pense que le Dreadnaught II représente une amélioration substantielle de son prédécesseur qui était l’un des amplificateurs les plus cotés et recommandé par notre magasine.” Dreadnaught Amplifier (Class AAA Recommended Component)
http://www.guidetohometheater.com/amplifiers/104theta/

The Absolute Sound : Theta Dreadnaught II “Editors’ choice 2003”
“Le problème avec un classique tel que le Dreadnaught est qu’il puisse encore être amélioré. Cette nouvelle version délivre plus de puissance et d’impact avec un meilleur contrôle du registre gravel."

The Absolute Sound - 2001 Golden Ear AwardsJohn E. Johnson, Jr. “Secrets of Home Theater & Hi-Fi”
“Comme le Casablanca, le Dreadnaught est d’une technologie et d’une fabrication hors normes. Il est capable de délivrer autant de douceur que de puissance et son prix raisonnable en fait l’un des appareils les plus recommandables de la planète.”
« Hautement recommandé »

http://www.thetadigital.com/reviews/dreadnaught-hthifi-1.htm

Nigel Pond « SMR Home Theatre »
“Comment sonne le Dreadnaught ? En un mot: stupéfiant, étonnant, éclatant, exceptionnel! OK ce ne sont que des mots mais je crois que vous aurez saisi l’idée : J’ai véritablement adoré cet amplificateur… énormément !"
http://www.thetadigital.com/reviews/dreadnaught-smr-1.htm