Principes de fonctionnement d'un haut-parleur électrostatique

La théorie de base d'un haut-parleur électrostatique est d'une grande simplicité. Les lois de la physique nous apprennent que les polarités identiques d'une charge électrique se repoussent l'une l'autre et que les polarités opposées s'attirent. Sur la base de ce principe construisons ensemble un haut-parleur électrostatique.

Tout d'abord tendons une fine feuille de plastique sur un cadre rigide. Ensuite appliquons une couche de substance électriquement conductrice sur ce film. Après fabriquons deux plaques d'électrodes plates appelées « Stators » et isolées afin d'éviter toute décharge électrique. Nous donnerons aux stators la même surface que la membrane et les placerons de part et d'autre de celle-ci à exactement la même distance. Enfin les stators doivent être pourvus de trous pour permettre aux sons de passer à travers. Nous avons maintenant un haut-parleur électrostatique primitif.

Pour faire fonctionner ce haut-parleur électrostatique basique, une charge électrique est appliquée à la membrane au moyen d'un transformateur. Le voltage du signal audio venant de l'amplificateur est connecté aux deux stators, mais d'une manière particulière : Le signal appliqué à chaque stator est identique à l'exception de la phase qui est opposée. Ainsi, alors que le voltage de l'un des stators est positif, il attire la membrane chargée négativement pendant que l'autre stator dont le voltage est négatif la repousse. Une force en « Push-Pull » est donc exercée sur la membrane qui bouge comme doit le faire un haut-parleur en déplaçant de l'air et en créant une onde sonore.

 
 
© AudioFocus 2007