< Retour Produits

FEMTOSECOND GALAXY CLOCK

Une horloge aux performances exceptionnelles

Dans l’audio numérique, tout est question de synchronisation. Plus l’on recule les limites de précision d’une horloge, meilleur est le réalisme sonore à l’écoute. A l’aide de certaines technologies issues de l’aérospatiale nous avons développé une horloge d’une précision sans précédent dans le monde audiophile avec, comme résultat, une amélioration musicale parfaitement surprenante.

La conception originale de notre nouvelle horloge n’a jamais été auparavant appliquée au monde de l’audio. Par l’utilisation de matériaux spécifiques fabriqués avec une extrême précision, grâce à une mise en œuvre au cœur d’un circuit innovant en double OCXO, l’ensemble exploité dans un environnement à température contrôlée issu de technologies aérospatiale, les performances mesurées de cette horloge sont hors normes.

La Galaxy Clock s’installe à l’emplacement prévu à cet effet dans tous les modèles de DAC IV pour un gain en musicalité immédiat. Une horloge de haut niveau accentue la perception de la véritable nature de la musique originale. Avec cette horloge, un DAC IV révèle la délicatesse et la densité harmonique avec une finesse et une précision inégalée auparavant. La congestion des harmoniques qui se traduit en duretés pour donner un son numérique est tout simplement absente.

La capacité à reproduire l’espace sonore est intimement liée à l’expression parfaite des informations harmoniques. Grâce à l’exceptionnelle précision que procure notre horloge, l’espace sonore est retranscrit avec un niveau de réalisme jamais atteint auparavant. L’expérience auditive qui en résulte est relativement difficile à décrire ou à imaginer.


Les mesure de la femtosecond galaxy clock

Mesurer une horloge est particulièrement délicat et subjectif au point que la comparaison des mesures de différentes horloges est pratiquement impossible. Chaque fabricant met en exergue le minimum de jitter qui est représenté par l’erreur d’intervalle de temps illustré dans le schéma ci-dessous. Cette erreur étant grandement dépendante de la fréquence, elle est souvent mesurée et reportée pour les hautes fréquences, là où l’horloge est la plus performante. Il n’est donc pas fait mention du jitter aux plus basses fréquences où les horloges sont moins performantes, précisément dans le domaine de la bande audio.

Une mesure plus compréhensible serait le bruit de phase qui souligne le jitter de l’horloge dans la bande de fréquences. Il s’agit de regarder les effets indésirables de l’horloge à différentes plages de fréquences éloignées de la fréquence primaire de l’horloge. Les lignes rouges du schéma ci-dessous représentent le bruit à 1kHz au-delà de la fréquence de base. Cette indication est plus représentative de la performance audio pure.

L’Horloge Galaxy présente justement des performances exceptionnelles en termes de bruit tout en garantissant un taux de jitter, au pire des cas 1Hz au-delà de la fréquence idéale de l’horloge, de 77 Femto seconde ou 0.077 Picoseconde. Nous admettons que cette mesure est relativement difficile à croire c’est pourquoi nous souhaitons partager quelques idées au sujet des mesures :

De la même manière que lorsque nous avons atteint de toutes nouvelles performances avec le DAC à échelle, le filtrage 32x, le sur échantillonneur 32bit 384kHz ou encore avec notre entrée USB à 384kHz, nous sommes parvenus à développer un circuit totalement différent lors de la conception de cette horloge.
Un niveau de jitter aussi faible est très complexe à mesurer et, de toute évidence, les mathématiciens pourraient discuter pendant des années de la méthode la plus exacte à suivre et des résultats obtenus.
Dans les faits cette horloge procure une amélioration considérable de la performance sonore et c’est ce qui compte car nous n’avons jamais visé un objectif de performances mesurées mais un objectif de performance sonore. Nous publions ce que nous mesurons avec nos méthodes et nous pensons qu’elles sont précises bien qu’il existe une vaste gamme de techniques différentes notamment en termes de niveau de signal et de fréquence (nous employons le 25MHz alors que la majorité des horloges fonctionnent à 10MHz). L’important est que tous les connaisseurs qui pourront mettre en doute ces spécifications seront unanimes pour admettre que le plus important dans une horloge n’est pas l’horloge elle-même mais l’endroit où elle est placée et comment sont signal est transmis et reçu par les DAC.
Le potentiel de jitter induit par ces deux étapes excède largement le jitter de l’horloge et une implantation mal réalisée peut conduire à un jitter à la sortie du DAC 1000 fois supérieur à celui de l’horloge. Nos DAC ont été conçus dés l’origine avec cette horloge à l’esprit et l’implantation est véritablement optimale.

Voici nos mesures à 24.576 Mhz :
• Phase Noise at 1 Hz -85 db
• Phase Noise at 10 Hz -110 db
• Phase Noise at 1 kHz -120 db
• Phase Noise at 10 kHz* -150 db
• Guaranteed TIE (jitter down to 1 Hz) .077 psec***.

* at CMOS output levels (For reference, at normal +13 dB levels the noise would be -170 dB).
** these measurements were at our measurement system noise floor. Actual values could be better but certainly not worse.
*** Calculated with an algorithm supplied by Agilent for low noise jitter calculation (3% accuracy predicted by author).

 
© AudioFocus 2010